menu
L’audition et les  relations sociales L’audition et les  relations sociales

L’audition et les relations sociales

A notre époque, dans un monde bruyant, le silence se raréfie, jusqu’à devenir un luxe ! Les troubles de l’audition sont devenus le mal de notre siècle, avec des conséquences importantes sur notre société : mal entendre impacte la qualité de nos relations humaines !

Le rôle de l’audition dans les relations sociales.

L’ouïe est le sens le plus sollicité dans la sociabilité. Or, avoir des troubles de l’audition conduit souvent à se couper des autres : se tenir à l’écart de conversations que l’on a des difficultés à suivre est un comportement naturel ! Baisse d’audition rime donc souvent avec isolement…

Les problèmes auditifs chez les adultes

Les troubles de l’audition chez les personnes âgées sont courants. Et normaux ! En effet comme la vue diminue avec l’âge, l’ouïe se dégrade aussi. C’est ce que l’on appelle la presbyacousie. C’est un phénomène inévitable. Mais pas irréversible car il existe des solutions auditives pour corriger les problèmes liés à l’âge.
Cependant, il n’y a pas que les personnes âgées qui soient concernées par ces troubles de l’audition : toutes les couches de la population peuvent être touchées ! Les jeunes sont une population particulièrement à risque car ils aiment écouter la musique fort, dans leurs casques, ou aller dans des concerts où le volume sonore est très élevé ! Il est important de les sensibiliser dès le plus jeune âge. Bien entendre est capital : se protéger contre les excès de bruit est donc nécessaire ! 

Petit exercice

Un petit exercice à proposer aux jeunes générations : pourquoi ne pas les inviter à se plonger dans le silence quelques minutes par jour, pour en goûter la qualité et pour se ressourcer ? Ils apprendront aussi à vivre pleinement le moment présent…  Un exercice aussi bénéfique à notre ouïe qu’à notre mental 😉 ! 

Les signes et conséquences d’une perte auditive

« J’étais dans ma bulle, dans mon monde… » Voilà à quoi conduit une baisse d’audition. Elle isole des autres, entraînant souvent un sentiment de repli sur soi, qui, à terme, peut conduire à la dépression voire à une anxiété sociale (la personne redoute les occasions de se rassembler en groupes car le bruit ambiant l’empêche de distinguer les paroles de la conversation). En tout cas, l’isolement guette celui qui n’ose pas faire répéter ! Autre conséquence : la perte auditive se traduit aussi souvent par de l’irritabilité, conséquence d’une frustration de ne pas comprendre ce qui se dit doublé d’un épuisement mental pour se concentrer.

Comment diagnostiquer une baisse d’audition ?

Les signes d’une baisse d’audition sont à repérer dans les paroles de vos proches. Voilà les phrases qui peuvent vous alerter :

  • La sonnerie du téléphone n’est pas assez forte.
  • Le volume de la télévision est trop bas !
  • Je comprends mal si l’on n’articule pas suffisamment.
  • Les “jeunes” parlent trop vite.
  • Je fais souvent répéter !
  • J’entends bien mais je ne comprends pas.
  • Je comprends mal les paroles s’il y a du bruit autour de moi.
  • Les repas avec plusieurs convives sont fatigants.

Vous-même vous sentez concernés ? Vous avez déjà prononcé ces mots ou les avez pensés en votre for intérieur ? Peut-être êtes-vous atteint d’une baisse d’audition ? Partagez votre ressenti à votre proches, expliquez-leur vos difficultés. Et prenez rendez-vous chez un audioprothésiste diplômé d’Etat pour en parler.

Retrouver la sérénité et le plaisir dans vos relations sociales !

Les aides auditives sont la solution de première intention pour corriger une baisse d’audition, et, souvent, elles suffisent. Parfois, des troubles de l’audition plus sévères nécessitent une chirurgie (implants colchéaires, neuro-prothèses…).

Dans tous les cas, et quel que soit son degré de « surdité », si vous évoluez dans l’entourage d’une personne « mal-entendante », n’hésitez pas à répéter certaines phrases et privilégiez les environnements peu bruyants pour vos conversations. Sachez aussi que certains malentendants comprennent mieux leur interlocuteur quand ce dernier leur fait face.

Bien vieillir passe par continuer à avoir des relations sociales satisfaisantes.

Plus tôt est identifié votre trouble de l’audition, plus vite il sera traité, plus vite vous retrouverez des relations sociales enrichissantes, nécessaires et bénéfiques à votre équilibre émotionnel. Restaurer une bonne communication avec votre entourage vous comblera de bonheur. D’ailleurs, la plupart des utilisateurs d’aides auditives déclarent se sentir moins seuls et plus sociables après l’appareillage.

Audition santé et bien-être
Découvrez aussi
Audition santé et bien-être